Sélectionner une page

ANEGLO FOLEY aide à #Balancetapeur pour découvrir le pouvoir de la vulnérabilité

Angelo Foley est un thérapeute, coach et directeur d’artiste qui à lancé en septembre 2018 le compte instagram Balancetapeur.

Il résume ce projet comme « Un mouvement protéiforme qui a démarré sur les réseaux sociaux et qui devient une fenêtre à l’expression collective de notre vulnérabilité. Balancer ses peurs c’est déjà un pas vers soi. »

Dans son quotidien d’accompagnant, Angelo à compris que regarder ses peurs en face pour les traverser est essentiel pour se réaliser et vivre heureux. Il demande à tous ses abonnés d’oser lui confier ses peurs pour qu’il puisse en tirer une « leçon de vie ».

 

La qualité des analyses et son sens de la synthèse ont transformé ce compte instagram en véritable phénomène. Grand créatif, lui même, il choisit de célébrer son premier anniversaire avec un clip collectif mettant en scène ses abonné.es et leurs peurs.

Vivement l’année prochaine, pour découvrir les nouvelles créations qu’il nous proposera.

 

299

témoignages 

Les réflexions proposées par Angelo permettent de remettre en question ses « vérités ». Car bien avant les peurs, il y a un schéma enfermant que l’on a construit dans son enfance dont on a besoin de se libérer.

« Dans un désir irraisonné, archaïque et compulsif de compenser le pouvoir unique et exclusif de la femme à donner la vie, l’homme s’est octroyé fièrement le pouvoir de mettre fin à la vie. Les femmes ont été essentialisées dans leur fonction de matrice et donc réduite à un corps sexué capable d’enfanter.

Ce pouvoir divin de gestation inaliénable des femmes a laissé aux hommes le temps – au moins 9 mois – de concevoir des outils et de s’approprier le feu. Très vite, ce qui sera utile à la chasse, aux transports, à la cueillette et aux tâches domestiques deviendra des armes non plus pour tuer des animaux et nourrir le village mais pour tuer d’autres êtres humains.

Pendant que la maternité est le pouvoir naturel de la femme, l’arme devient le pouvoir artificiel de l’homme, qui peut alors conquérir tous les autres domaines. Passant d’une épée à une armée militaire, l’homme conquit le territoire, puis l’Etat, puis la politique, la religion, la philosophie, les arts, le travail, la nature, la planète, l’espace… s’assurant bien de garder la femme dans sa fonction de matrice, contrôlant sa fertilité et donc sa sexualité puis tous les autres domaines dans lesquels il a imposé sa puissance.

La femme a un pouvoir tandis que l’homme doit trouver quel est le sien et le prendre.

Sartre disait : l’existentialisme est un humanisme. Aujourd’hui, le féminisme est un humanisme.

J’ai trouvé ma verticalité quand j’ai accepté de m’allonger et de déposer mes armes. »

Angelo pour le compte Balance ta peur  

« La qualité de nos vies dépend de notre capacité à dépasser nos peurs.« 

« Inspirer des hommes et de femmes à intégrer leur histoire, développer leur intelligence émotionnelle et leur créativité.

Inspirer, car c’est selon moi le terme le plus approprié pour définir mon moteur. Il y a à la fois l’idée de garder une distance juste, sans manipuler ni faire à la place de, et l’idée d’incarner soi-même une certaine vision du monde, en pratiquant au quotidien.

Créativité, car je suis convaincu que c’est la clé de voûte de la libération de nos conditionnements. Créer c’est poser une action concrète dans la matière, se positionner et prendre l’entière responsabilité de ce que je vis. La créativité, c’est la liberté de choisir la forme à travers laquelle je veux exprimer mon être et l’ensemble de mes facettes. »

Découvrez le parcours complet et surprenant d’Angelo Foley.

Vous pouvez aussi découvrir sa philosophie dans le Podcast de son ami Gregory Pouy Vlan !